À propos de Hanouka

Contrairement à la plupart des grandes fêtes juives, l'origine de Hanouka n'est pas dans la Bible
Source: Ministry of Tourism

Informations sur À propos de Hanouka - Vacances en Israël


Contrairement à la plupart des grandes fêtes juives, l'origine de Hanouka n'est pas dans la Bible, mais plutôt dans les événements qui se sont produits plus tard. Cette fête dure huit jours et commence le 25 du mois hébreu de Kislev (habituellement en décembre) sans aucun jour férié, les entreprises sont donc ouvertes normalement.
Hanouka marque un événement historique qui a eu lieu pendant la période séleucide, au IIe siècle avant J.-C. Certains rois séleucides (la dynastie qui suivit Alexandre le Grand et qui était basée en Syrie) ont essayé de forcer les Juifs en terre d'Israël à adopter certaines coutumes qui étaient contre les lois du judaïsme. Le décret le plus terrible a été celui émis par le roi Antiochus IV d’installer une statue dans le Temple Sacré de Jérusalem.
En 167 avant J.-C., les Juifs se révoltèrent contre le régime séleucide grec. Certains des chefs de la révolte, les Hasmonéens ou Maccabées, étaient les fils de Mattathias, le grand prêtre. En 164 avant J.-C., sous la direction de Juda Maccabée, la révolte atteignit son apogée avec la libération de Jérusalem de la domination étrangère, y compris le Temple Sacré. Ces événements sont documentés dans quelques sources historiques écrites à la fin du IIe siècle de notre ère, quelques décennies après la révolte. Selon la tradition juive, la fête de Hanouka fut instituée par Juda Maccabée.
La fête dure huit jours, commémorant les célébrations marquant la purification et la réouverture du Temple Sacré ainsi que le miracle consigné dans les traditions : lorsque les Macchabées cherchèrent l'huile sacrée pour allumer le candélabre dans le Temple, ils n’en trouvèrent qu'une petite fiole dont le sceau n'avait pas été brisé et qui était donc encore pure. L'huile contenue dans cette fiole ne suffisait que pour un jour, pourtant elle brûla miraculeusement pendant huit jours. En plus de l'élément d'héroïsme, Hanouka célèbre aussi la lutte de la lumière contre les forces des ténèbres, c’est pourquoi elle est également connue sous le nom de fête des Lumières.
Dans les temps modernes, la fête de Hanouka a été choisie pour être un symbole de la lutte des juifs contre leurs ennemis sur le plan religieux et national. Aujourd'hui, certaines personnes soulignent le côté religieux et miraculeux de la fête, tandis que d'autres se concentrent sur l'aspect de la victoire nationale. De toute façon, ce sont des journées de fêtes pleines de joie, appréciées en particulier par les enfants.

Coutumes de cette fête
L’allumage des bougies - Tout au long des huit jours de Hanouka, des bougies sont allumées dans une Hanoukia, un candélabre à huit branches avec un bougeoir supplémentaire appelé Shamash et qui est utilisé pour allumer les autres bougies. Chaque nuit de Hanouka, le nombre de bougies allumées augmente d’une bougie, commençant par une la première nuit, deux la seconde, etc. Le Shamash étant allumé toutes les nuits puisqu’il sert à allumer les autres, le nombre de bougies allumées est donc en fait de deux la première nuit, de trois la deuxième, etc. La Hanoukia est placée sur le seuil d’une fenêtre ou dans un autre endroit visible avec l’interdiction d'utiliser cette lumière pour tout objectif. Il existe une tradition selon laquelle de l’huile d’olive devrait être utilisée pour allumer la Hanoukia pourtant la plupart des gens utilisent aujourd'hui des bougies de cire colorée. Une courte bénédiction est récitée lors de l'allumage des bougies, une cérémonie dans laquelle les enfants sont inclus, et qui est suivie par des chansons de Hanouka. Beignets à la confiture (sufganiot) et de pommes de terre - Une autre des traditions de Hanouka est la consommation d'aliments spéciaux, principalement frits dans de l'huile, tels que des beignets. Les toupies - les enfants jouent avec des toupies à quatre côtés marqués avec les initiales hébraïques de la phrase « un grand miracle s'est produit ici ». Il est également d’usage de donner aux enfants de l'argent à Hanouka pour acheter des bonbons ou des jouets.


Informations importantes
Hanouka, qui n'est pas une fête ordonnée par la Torah est relativement mineure en matière de sainteté, de sorte que la plupart des entreprises sont ouvertes normalement pendant cette période. Pour expérimenter un peu l'esprit de cette fête, essayez de déguster les plats traditionnels, en particulier les sufganiot - une sorte de beignets sans trou au milieu, généralement remplis de confiture, ainsi qu’avec d'autres garnitures sucrées. Si vous êtes à Jérusalem pendant Hanouka, ne manquez pas de vous promener dans le quartier ultra-orthodoxe de Mea Shearim en début de soirée pour y découvrir les centaines de Hanoukia allumées aux fenêtres des maisons.

Products specifications
Date hébraïque Tevet 25 - Kislev 2
Date 30/12/2019 - 22/12/2019

Informations sur À propos de Hanouka - Vacances en Israël


Contrairement à la plupart des grandes fêtes juives, l'origine de Hanouka n'est pas dans la Bible, mais plutôt dans les événements qui se sont produits plus tard. Cette fête dure huit jours et commence le 25 du mois hébreu de Kislev (habituellement en décembre) sans aucun jour férié, les entreprises sont donc ouvertes normalement.
Hanouka marque un événement historique qui a eu lieu pendant la période séleucide, au IIe siècle avant J.-C. Certains rois séleucides (la dynastie qui suivit Alexandre le Grand et qui était basée en Syrie) ont essayé de forcer les Juifs en terre d'Israël à adopter certaines coutumes qui étaient contre les lois du judaïsme. Le décret le plus terrible a été celui émis par le roi Antiochus IV d’installer une statue dans le Temple Sacré de Jérusalem.
En 167 avant J.-C., les Juifs se révoltèrent contre le régime séleucide grec. Certains des chefs de la révolte, les Hasmonéens ou Maccabées, étaient les fils de Mattathias, le grand prêtre. En 164 avant J.-C., sous la direction de Juda Maccabée, la révolte atteignit son apogée avec la libération de Jérusalem de la domination étrangère, y compris le Temple Sacré. Ces événements sont documentés dans quelques sources historiques écrites à la fin du IIe siècle de notre ère, quelques décennies après la révolte. Selon la tradition juive, la fête de Hanouka fut instituée par Juda Maccabée.
La fête dure huit jours, commémorant les célébrations marquant la purification et la réouverture du Temple Sacré ainsi que le miracle consigné dans les traditions : lorsque les Macchabées cherchèrent l'huile sacrée pour allumer le candélabre dans le Temple, ils n’en trouvèrent qu'une petite fiole dont le sceau n'avait pas été brisé et qui était donc encore pure. L'huile contenue dans cette fiole ne suffisait que pour un jour, pourtant elle brûla miraculeusement pendant huit jours. En plus de l'élément d'héroïsme, Hanouka célèbre aussi la lutte de la lumière contre les forces des ténèbres, c’est pourquoi elle est également connue sous le nom de fête des Lumières.
Dans les temps modernes, la fête de Hanouka a été choisie pour être un symbole de la lutte des juifs contre leurs ennemis sur le plan religieux et national. Aujourd'hui, certaines personnes soulignent le côté religieux et miraculeux de la fête, tandis que d'autres se concentrent sur l'aspect de la victoire nationale. De toute façon, ce sont des journées de fêtes pleines de joie, appréciées en particulier par les enfants.

Coutumes de cette fête
L’allumage des bougies - Tout au long des huit jours de Hanouka, des bougies sont allumées dans une Hanoukia, un candélabre à huit branches avec un bougeoir supplémentaire appelé Shamash et qui est utilisé pour allumer les autres bougies. Chaque nuit de Hanouka, le nombre de bougies allumées augmente d’une bougie, commençant par une la première nuit, deux la seconde, etc. Le Shamash étant allumé toutes les nuits puisqu’il sert à allumer les autres, le nombre de bougies allumées est donc en fait de deux la première nuit, de trois la deuxième, etc. La Hanoukia est placée sur le seuil d’une fenêtre ou dans un autre endroit visible avec l’interdiction d'utiliser cette lumière pour tout objectif. Il existe une tradition selon laquelle de l’huile d’olive devrait être utilisée pour allumer la Hanoukia pourtant la plupart des gens utilisent aujourd'hui des bougies de cire colorée. Une courte bénédiction est récitée lors de l'allumage des bougies, une cérémonie dans laquelle les enfants sont inclus, et qui est suivie par des chansons de Hanouka. Beignets à la confiture (sufganiot) et de pommes de terre - Une autre des traditions de Hanouka est la consommation d'aliments spéciaux, principalement frits dans de l'huile, tels que des beignets. Les toupies - les enfants jouent avec des toupies à quatre côtés marqués avec les initiales hébraïques de la phrase « un grand miracle s'est produit ici ». Il est également d’usage de donner aux enfants de l'argent à Hanouka pour acheter des bonbons ou des jouets.


Informations importantes
Hanouka, qui n'est pas une fête ordonnée par la Torah est relativement mineure en matière de sainteté, de sorte que la plupart des entreprises sont ouvertes normalement pendant cette période. Pour expérimenter un peu l'esprit de cette fête, essayez de déguster les plats traditionnels, en particulier les sufganiot - une sorte de beignets sans trou au milieu, généralement remplis de confiture, ainsi qu’avec d'autres garnitures sucrées. Si vous êtes à Jérusalem pendant Hanouka, ne manquez pas de vous promener dans le quartier ultra-orthodoxe de Mea Shearim en début de soirée pour y découvrir les centaines de Hanoukia allumées aux fenêtres des maisons.

Products specifications
Date hébraïque Tevet 25 - Kislev 2
Date 30/12/2019 - 22/12/2019