À propos de Pourim

Pourim est l'une des fêtes les plus heureuses et les plus joyeuses de la tradition juive, une fête dont les préceptes religieux comprennent le fait d’être heureux et même de s'enivrer.
Source: Ministry of Tourism


Informations sur À propos de Pourim - Vacances en Israël


Pourim est l'une des fêtes les plus heureuses et les plus joyeuses de la tradition juive, une fête dont les préceptes religieux comprennent le fait d’être heureux et même de s'enivrer. C'est un jour férié qui permet même aux plus sérieux des étudiants de la Torah de se laisser prendre par l'esprit de divertissement et de profiter de l'atmosphère de carnaval.


Cette fête a pour source la relation faite dans le Livre biblique d'Esther, qui rapporte comment le judaïsme persan a été sauvé d'Haman, Premier ministre du roi perse Assuérus, qui avait conspiré pour tuer tous les juifs du royaume (entre la destruction du Premier Temple et la construction du Second Temple, à la fin du VIe siècle avant notre ère). La date à laquelle Pourim est célébrée, le 14 du mois juif d'Adar (habituellement en mars), est la date choisie par Haman pendant laquelle tous les Juifs devaient être tués. Les célébrations de Pourim se poursuivent jusqu'au lendemain nommé Shushan Pourim. Un des aspects uniques du Livre d'Esther est que l'histoire tourne autour de l'héroïsme d'une femme - Esther qui était juive. C'est elle qui a sauvé le peuple juif et a transformé le jour du décret maudit en une fête historique.
Selon la loi juive, le jour de Pourim n'est pas considéré comme un jour saint et n'est donc pas un jour officiel de repos. Les entreprises (à l'exception des banques) sont ouvertes normalement, mais les écoles sont fermées et l'atmosphère de fête est évidente dans toutes les rues du pays.

Coutumes de cette fête

Jeûne d'Esther - Le jour avant Pourim est un jour de jeûne, commémorant le jeûne d'Esther et de tous les juifs persans avant qu’Esther se rende auprès du roi Assuérus pour plaider pour son peuple. le Jeûne d'Esther, contrairement aux jeûnes du Jour du Grand Pardon et de Tisha B’Av, mais semblable aux autres jeûnes juifs mineurs, commence à l'aube et se termine au coucher du soleil.
La lecture du Livre d'Esther - Le soir de Pourim et le matin du jour de la fête, le Livre d'Esther est lu à haute voix dans la synagogue. Il y a un précepte religieux qui requiert que les femmes aussi entendent cette lecture et les enfants y sont également les bienvenus. La lecture du Livre d'Esther est un événement social très joyeux : à chaque mention du méchant Haman, devenu synonyme de tous ceux qui ont de mauvaises intentions envers les Juifs, les fidèles et surtout les enfants, essaient de couvrir son nom en agitant des crécelles spéciales.


Repas de fête - Après le jeûne, un repas de fête est organisé avec des jeux et d’autres amusements qui durent tard dans la soirée. C'est un précepte religieux de s'enivrer au point de ne pas connaître la différence entre le héros de l'histoire de Pourim et le méchant Haman.


Cadeaux et aliments raffinés - Dans le cadre de cette fête de la joie, les juifs ont l'habitude de préparer des paniers-cadeaux et de les envoyer à leurs amis et voisins ainsi que de donner de l'argent aux pauvres.
Costumes - Cette coutume de porter des masques et des costumes s'est développée au Moyen Âge, apparemment influencée par les fêtes locales de Mardi gras. Les petits enfants aiment particulièrement cet aspect de la fête et peuvent être vus dans les rues portant leurs déguisements.


Oreilles d’Haman - une délicatesse traditionnelle de Pourim : des pâtisseries triangulaires (ressemblant à des oreilles) remplies de graines de pavot et de diverses autres garnitures sucrées.


Information importantes
Pendant les jours précédant Pourim et surtout pendant Pourim, une atmosphère joyeuse et légère est ressentie partout en Israël. Les rues sont pleines d'enfants déguisés, les magasins vendent des accessoires colorés pour la fête et des soirées costumées pour adultes sont également organisées.
Le défilé de Pourim à travers les rues de la ville est une vieille tradition datant des premières années de la colonisation juive renouvelée en Israël. Dans le passé, le défilé avait lieu à Tel Aviv, mais aujourd'hui il y a des défilés dans tout le pays. Le plus grand et le plus impressionnant est celui de Holon, une ville au sud de Tel Aviv qui, ces dernières années, s'est bâtie une réputation de convivialité envers les enfants.

Products specifications
Date hébraïque 14-15 Adar
Date 10-11/3/2020


Informations sur À propos de Pourim - Vacances en Israël


Pourim est l'une des fêtes les plus heureuses et les plus joyeuses de la tradition juive, une fête dont les préceptes religieux comprennent le fait d’être heureux et même de s'enivrer. C'est un jour férié qui permet même aux plus sérieux des étudiants de la Torah de se laisser prendre par l'esprit de divertissement et de profiter de l'atmosphère de carnaval.


Cette fête a pour source la relation faite dans le Livre biblique d'Esther, qui rapporte comment le judaïsme persan a été sauvé d'Haman, Premier ministre du roi perse Assuérus, qui avait conspiré pour tuer tous les juifs du royaume (entre la destruction du Premier Temple et la construction du Second Temple, à la fin du VIe siècle avant notre ère). La date à laquelle Pourim est célébrée, le 14 du mois juif d'Adar (habituellement en mars), est la date choisie par Haman pendant laquelle tous les Juifs devaient être tués. Les célébrations de Pourim se poursuivent jusqu'au lendemain nommé Shushan Pourim. Un des aspects uniques du Livre d'Esther est que l'histoire tourne autour de l'héroïsme d'une femme - Esther qui était juive. C'est elle qui a sauvé le peuple juif et a transformé le jour du décret maudit en une fête historique.
Selon la loi juive, le jour de Pourim n'est pas considéré comme un jour saint et n'est donc pas un jour officiel de repos. Les entreprises (à l'exception des banques) sont ouvertes normalement, mais les écoles sont fermées et l'atmosphère de fête est évidente dans toutes les rues du pays.

Coutumes de cette fête

Jeûne d'Esther - Le jour avant Pourim est un jour de jeûne, commémorant le jeûne d'Esther et de tous les juifs persans avant qu’Esther se rende auprès du roi Assuérus pour plaider pour son peuple. le Jeûne d'Esther, contrairement aux jeûnes du Jour du Grand Pardon et de Tisha B’Av, mais semblable aux autres jeûnes juifs mineurs, commence à l'aube et se termine au coucher du soleil.
La lecture du Livre d'Esther - Le soir de Pourim et le matin du jour de la fête, le Livre d'Esther est lu à haute voix dans la synagogue. Il y a un précepte religieux qui requiert que les femmes aussi entendent cette lecture et les enfants y sont également les bienvenus. La lecture du Livre d'Esther est un événement social très joyeux : à chaque mention du méchant Haman, devenu synonyme de tous ceux qui ont de mauvaises intentions envers les Juifs, les fidèles et surtout les enfants, essaient de couvrir son nom en agitant des crécelles spéciales.


Repas de fête - Après le jeûne, un repas de fête est organisé avec des jeux et d’autres amusements qui durent tard dans la soirée. C'est un précepte religieux de s'enivrer au point de ne pas connaître la différence entre le héros de l'histoire de Pourim et le méchant Haman.


Cadeaux et aliments raffinés - Dans le cadre de cette fête de la joie, les juifs ont l'habitude de préparer des paniers-cadeaux et de les envoyer à leurs amis et voisins ainsi que de donner de l'argent aux pauvres.
Costumes - Cette coutume de porter des masques et des costumes s'est développée au Moyen Âge, apparemment influencée par les fêtes locales de Mardi gras. Les petits enfants aiment particulièrement cet aspect de la fête et peuvent être vus dans les rues portant leurs déguisements.


Oreilles d’Haman - une délicatesse traditionnelle de Pourim : des pâtisseries triangulaires (ressemblant à des oreilles) remplies de graines de pavot et de diverses autres garnitures sucrées.


Information importantes
Pendant les jours précédant Pourim et surtout pendant Pourim, une atmosphère joyeuse et légère est ressentie partout en Israël. Les rues sont pleines d'enfants déguisés, les magasins vendent des accessoires colorés pour la fête et des soirées costumées pour adultes sont également organisées.
Le défilé de Pourim à travers les rues de la ville est une vieille tradition datant des premières années de la colonisation juive renouvelée en Israël. Dans le passé, le défilé avait lieu à Tel Aviv, mais aujourd'hui il y a des défilés dans tout le pays. Le plus grand et le plus impressionnant est celui de Holon, une ville au sud de Tel Aviv qui, ces dernières années, s'est bâtie une réputation de convivialité envers les enfants.

Products specifications
Date hébraïque 14-15 Adar
Date 10-11/3/2020