À propos de Rosh Hashana

Rosh Hashana est la fête qui marque le début de l'année juive. Elle est célébrée le premier jour du mois hébreu de Tishrei qui coïncide avec la fin du mois de septembre et le début du mois d’octobre.
Source: Ministry of Tourism

Informations sur À propos de Rosh Hashana - Vacances en Israël


Rosh Hashana est la fête qui marque le début de l'année juive. Elle est célébrée le premier jour du mois hébreu de Tishrei qui coïncide avec la fin du mois de septembre et le début du mois d’octobre.
Rosh Hashana, contrairement aux autres fêtes religieuses d’un seul jour férié, dure 2 jours pendant lesquels les entreprises sont fermées. Cette durée de deux jours a commencé, selon la tradition, pendant la Diaspora lorsque l'apparition de la nouvelle lune qui était décrétée traditionnellement par la Haute Cour de Jérusalem n'était pas connue.


Selon la tradition juive, Rosh Hashana commémore l'aboutissement de la création de l'univers et l'acceptation de la souveraineté de Dieu sur le monde. Ce sont aussi les jours où Dieu juge les actions des peuples pendant l’année écoulée et décide de leur avenir pour la prochaine année - la mort pour les pécheurs, la vie pour les pieux ainsi qu'une période de repentir jusqu'au jour de Yom Kippour pour les personnes dont le statut est incertain.


Les journées entre Rosh Hashana et Yom Kippour appelées « Les Dix Jours de Repentance » sont la période au cours de laquelle les individus ont l'occasion d'expier leurs péchés.


Coutumes de cette fête
Prière - Les juifs religieux assistent à de longs services religieux à la synagogue et récitent des prières et des chants liturgiques particuliers écrits au cours des siècles. Les versions des prières et des chants liturgiques varient légèrement d'un groupe ethnique à l'autre.


Selichot (prières spéciales de pénitence) - Pendant la semaine (ou le mois, selon le groupe ethnique) qui précède Rosh Hashana, les prières spéciales de Selichot demandant le pardon et exprimant le remords et le repentir sont récitées.


Le son du shofar (corne de bélier) - Pendant Rosh Hashana, 100 (ou 101, selon la tradition ethnique) fois le son du shofar résonne dans la synagogue, en groupes d’un, de trois ou de neufs sons. Les sons du shofar sont destinés à symboliser la souveraineté de Dieu sur le monde, à rappeler aux Juifs le don des Dix Commandements sur le mont Sinaï et la dévotion d'Abraham et d'Isaac envers Dieu, à éveiller les individus à se repentir ainsi qu'à annoncer le Jour du Jugement et la venue du Messie. Lorsque le premier jour de Rosh Hashana tombe un Shabbat, le son du shofar ne sera entendu que le deuxième jour.


Pommes et miel – Les repas du soir de la fête de Rosh Hashana comprennent traditionnellement des pommes nappées de miel et d'autres aliments sucrés pour symboliser l'espoir d'une année se déroulant en douceur.


Tashlich - Il est d’usage l'après-midi de Rosh Hashana de marcher vers une rivière, un rivage ou un autre plan d'eau à ciel ouvert pour y secouer ses poches et jeter symboliquement ses péchés dans l'eau. Si vous devez visiter Israël pendant cette période, nous vous conseillons vivement d’en profiter pour découvrir cette coutume particulière exécutée par les juifs religieux. Lorsque le premier jour de Rosh Hashana tombe un Shabbat, Tashlich ne prendra place que le deuxième jour.


Salutations de la nouvelle année - Jusqu'à il y a quelques années, les juifs d'Israël (et du monde entier) envoyaient des cartes de vœux à leurs amis et parents en leur souhaitaient santé, bonheur et prospérité pour la nouvelle année. Aujourd'hui cette coutume a presque disparu, la plupart des Israéliens préférant utiliser le téléphone ou l’e-mail. D'une manière ou d'une autre, il est d'usage pour les Juifs de souhaiter Shana Tova - Bonne année, à tous ceux qu'ils rencontrent pendant cette période du Nouvel An.


Repas de fête - Même les juifs séculiers qui n’assistent pas aux services religieux de la synagogue participent au repas de fête la veille de Rosh Hashana, avec du vin de qualité, des pommes trempées dans du miel et d'autres plats sucrés. Il est d’usage de manger des grenades en signe d'une année abondante, la tête d'un poisson symbolisant le désir de toujours être les premiers et d'autres aliments symboliques.

Informations importantes
Si vous devez vous rendre en Israël pendant cette période, tenez compte de ces deux jours sacrés consécutifs pendant lesquels les entreprises sont fermées. Ne manquez pas de visiter une synagogue pour entendre les prières et surtout ne soyez pas surpris d’être accueilli avec des vœux de Shana Tova.

Products specifications
Date hébraïque 1-2 Tishrei
Date 30/9/2019 -1/10/2019

Informations sur À propos de Rosh Hashana - Vacances en Israël


Rosh Hashana est la fête qui marque le début de l'année juive. Elle est célébrée le premier jour du mois hébreu de Tishrei qui coïncide avec la fin du mois de septembre et le début du mois d’octobre.
Rosh Hashana, contrairement aux autres fêtes religieuses d’un seul jour férié, dure 2 jours pendant lesquels les entreprises sont fermées. Cette durée de deux jours a commencé, selon la tradition, pendant la Diaspora lorsque l'apparition de la nouvelle lune qui était décrétée traditionnellement par la Haute Cour de Jérusalem n'était pas connue.


Selon la tradition juive, Rosh Hashana commémore l'aboutissement de la création de l'univers et l'acceptation de la souveraineté de Dieu sur le monde. Ce sont aussi les jours où Dieu juge les actions des peuples pendant l’année écoulée et décide de leur avenir pour la prochaine année - la mort pour les pécheurs, la vie pour les pieux ainsi qu'une période de repentir jusqu'au jour de Yom Kippour pour les personnes dont le statut est incertain.


Les journées entre Rosh Hashana et Yom Kippour appelées « Les Dix Jours de Repentance » sont la période au cours de laquelle les individus ont l'occasion d'expier leurs péchés.


Coutumes de cette fête
Prière - Les juifs religieux assistent à de longs services religieux à la synagogue et récitent des prières et des chants liturgiques particuliers écrits au cours des siècles. Les versions des prières et des chants liturgiques varient légèrement d'un groupe ethnique à l'autre.


Selichot (prières spéciales de pénitence) - Pendant la semaine (ou le mois, selon le groupe ethnique) qui précède Rosh Hashana, les prières spéciales de Selichot demandant le pardon et exprimant le remords et le repentir sont récitées.


Le son du shofar (corne de bélier) - Pendant Rosh Hashana, 100 (ou 101, selon la tradition ethnique) fois le son du shofar résonne dans la synagogue, en groupes d’un, de trois ou de neufs sons. Les sons du shofar sont destinés à symboliser la souveraineté de Dieu sur le monde, à rappeler aux Juifs le don des Dix Commandements sur le mont Sinaï et la dévotion d'Abraham et d'Isaac envers Dieu, à éveiller les individus à se repentir ainsi qu'à annoncer le Jour du Jugement et la venue du Messie. Lorsque le premier jour de Rosh Hashana tombe un Shabbat, le son du shofar ne sera entendu que le deuxième jour.


Pommes et miel – Les repas du soir de la fête de Rosh Hashana comprennent traditionnellement des pommes nappées de miel et d'autres aliments sucrés pour symboliser l'espoir d'une année se déroulant en douceur.


Tashlich - Il est d’usage l'après-midi de Rosh Hashana de marcher vers une rivière, un rivage ou un autre plan d'eau à ciel ouvert pour y secouer ses poches et jeter symboliquement ses péchés dans l'eau. Si vous devez visiter Israël pendant cette période, nous vous conseillons vivement d’en profiter pour découvrir cette coutume particulière exécutée par les juifs religieux. Lorsque le premier jour de Rosh Hashana tombe un Shabbat, Tashlich ne prendra place que le deuxième jour.


Salutations de la nouvelle année - Jusqu'à il y a quelques années, les juifs d'Israël (et du monde entier) envoyaient des cartes de vœux à leurs amis et parents en leur souhaitaient santé, bonheur et prospérité pour la nouvelle année. Aujourd'hui cette coutume a presque disparu, la plupart des Israéliens préférant utiliser le téléphone ou l’e-mail. D'une manière ou d'une autre, il est d'usage pour les Juifs de souhaiter Shana Tova - Bonne année, à tous ceux qu'ils rencontrent pendant cette période du Nouvel An.


Repas de fête - Même les juifs séculiers qui n’assistent pas aux services religieux de la synagogue participent au repas de fête la veille de Rosh Hashana, avec du vin de qualité, des pommes trempées dans du miel et d'autres plats sucrés. Il est d’usage de manger des grenades en signe d'une année abondante, la tête d'un poisson symbolisant le désir de toujours être les premiers et d'autres aliments symboliques.

Informations importantes
Si vous devez vous rendre en Israël pendant cette période, tenez compte de ces deux jours sacrés consécutifs pendant lesquels les entreprises sont fermées. Ne manquez pas de visiter une synagogue pour entendre les prières et surtout ne soyez pas surpris d’être accueilli avec des vœux de Shana Tova.

Products specifications
Date hébraïque 1-2 Tishrei
Date 30/9/2019 -1/10/2019