À propos de Yom Kippour

Yom Kippour, le Jour du Grand Pardon, est la fête la plus sacrée et la plus importante du judaïsme.
Source: Ministry of Tourism

Informations sur À propos de Yom Kippour - Vacances en Israël


Yom Kippour, le Jour du Grand Pardon, est la fête la plus sacrée et la plus importante du judaïsme. C'est un jour de jeûne et de prière qui est célébré le 10 du mois hébreu de Tishrei, 10 jours après Rosh Hashana, le Nouvel An juif. Yom Kippour marque la fin des Dix Jours de Repentir et donne aux Juifs une dernière occasion d'obtenir le pardon et l'absolution pour leurs péchés de l'année écoulée. Selon la croyance juive, chaque personne est jugée le jour de Yom Kippour et un décret est émis pour l'année à venir. Pour être digne du pardon de ses péchés, cette journée est consacrée au repentir spirituel et à l'engagement de commencer la nouvelle année avec une conscience tranquille, sachant que Dieu pardonne à toute personne qui regrette vraiment ses méfaits.

Le concept de la purification est représenté par le jeûne : les juifs pratiquants jeûnent du soir de Yom Kippour jusqu'à la nuit suivante. Contrairement à tous les autres jeûnes juifs, Yom Kippour est pleinement respecté même quand il coïncide avec Shabbat. Yom Kippour est le seul jour du calendrier juif pour lequel il y a cinq services de prière.

Yom Kippour n'est pas directement lié à un événement historique spécifique, bien que certains croient qu'en ce jour Moïse est descendu du mont Sinaï avec les deuxièmes tables de la loi gravées avec les Dix Commandements et que Dieu a pardonné aux Israélites le péché du veau d'or. C'est une fête ordonnée dans la Torah où elle est appelée Shabbat de Repos Solennel, un jour où aucun travail productif ne peut être fait tout comme pendant le Shabbat.

Même si la majorité de la population juive en Israël n'est pas pratiquante, Yom Kippour a été et reste une journée spéciale pour tous et a conservé son caractère unique. De nombreux juifs qui se définissent comme laïques et qui ne se rendent pas à la synagogue pendant toute l'année, participent aux services de prière de ce jour particulier et jeûnent aussi, complètement ou partiellement.

Coutumes

Jeûne - La Torah indique que c'est un jour où les Juifs doivent affliger leurs âmes - en observant un jeûne total, en s'abstenant à la fois de nourriture et de boisson. Tous les plaisirs physiques sont également interdits ainsi que de porter des chaussures en cuir, de laver toute partie du corps (y compris de se brosser les dents). Ce jeûne, qui dure du coucher du soleil la veille de la fête jusqu'à la sortie des étoiles la nuit suivante, est destiné non seulement à causer un inconfort physique, mais à décharger une personne de toute implication en matière de questions physiques afin qu'elle puisse se concentrer sur la prière et sur l'introspection spirituelle qui est requise le jour de Yom Kippour.
Kaparot - Rituel d'expiation. La veille de Yom Kippour, il est d’usage de participer à un rituel d'expiation, dans lequel un poulet vivant est balancé en cercle au-dessus de la tête d'une personne, avec la conviction que les péchés seront transférés au poulet qui sera ensuite abattu, (ce rituel est, bien sûr, accompagné de prières spéciales). Le poulet est habituellement donné aux pauvres ou vendu et l'argent est versé à un organisme caritatif.
Selichot – Demander pardon. En plus des prières pendant les jours de repentir précédant Yom Kippour, il est d'usage également de demander pardon le Jour Saint ou même avant à tous ceux que vous auriez offensés. Selon la croyance juive, Yom Kippour permet d’expier les péchés entre l'homme et Dieu, mais pas entre l'homme et son prochain - les gens doivent donc se pardonner individuellement.
Le repas avant le jeûne - la participation la veille de Yom Kippour à un repas de fête qui se termine avant le début du jeûne au coucher du soleil est un précepte religieux. Le jeûne commence immédiatement après le repas.
Prière - Les Juifs religieux passent toute la journée de Yom Kippour à la synagogue se consacrant à la prière. Les prières comprennent une admission générale des péchés tandis que chaque personne ajoute silencieusement ses propres péchés personnels. Une des prières importantes est le Kol Nidrei (tous les serments) – cette prière, nommée d'après les premiers mots, annule tous les serments et les promesses. Il est d'usage de se rendre à la synagogue vêtu de vêtements festifs et de nombreuses personnes portent des vêtements de couleur blanche, symbolisant la pureté.
Le son du shofar - À la fin de Yom Kippour, on sonne le shofar - une corne de bélier - pour marquer la fin du jour de prières et de jeûne.

Informations importantes
Le jour de Yom Kippour il n'y a presque pas de circulation sur les routes et de nombreuses familles se promènent le long des rues de la ville. Même à Tel Aviv, une ville au caractère clairement laïque où il n'y a guère un jour ou une heure où les entreprises ne sont pas ouvertes et où les rues sont toujours pleines de voitures, les propriétaires respectent le jour de Yom Kippour et évitent de conduire pendant cette journée. Les enfants de tous âges, d'autre part, profitent des rues vides et utilisent leurs bicyclettes, patins à roulettes et planches à roulettes. Toutes les entreprises sont fermées le jour de Yom Kippour, y compris celles qui sont généralement ouvertes le Shabbat. Toutes les émissions de radio et de télévision israéliennes sont également suspendues et seules les stations étrangères continuent de diffuser normalement.
Si vous visitez Israël pendant cette période, profitez de la journée de Yom Kippour pour vous promener à travers la ville et ne manquez pas de visiter une synagogue, d’observer les fidèles ou de participer à cette expérience particulière de prière. De toutes façons, il faut tenir compte du fait que tout est fermé dans les villes juives, qu’il n'y a pas de transport public (même pas de taxis) et que l'ambiance est différente des jours réguliers.

Products specifications
Date hébraïque 10 Tishrei
Date 9/10/2019

Informations sur À propos de Yom Kippour - Vacances en Israël


Yom Kippour, le Jour du Grand Pardon, est la fête la plus sacrée et la plus importante du judaïsme. C'est un jour de jeûne et de prière qui est célébré le 10 du mois hébreu de Tishrei, 10 jours après Rosh Hashana, le Nouvel An juif. Yom Kippour marque la fin des Dix Jours de Repentir et donne aux Juifs une dernière occasion d'obtenir le pardon et l'absolution pour leurs péchés de l'année écoulée. Selon la croyance juive, chaque personne est jugée le jour de Yom Kippour et un décret est émis pour l'année à venir. Pour être digne du pardon de ses péchés, cette journée est consacrée au repentir spirituel et à l'engagement de commencer la nouvelle année avec une conscience tranquille, sachant que Dieu pardonne à toute personne qui regrette vraiment ses méfaits.

Le concept de la purification est représenté par le jeûne : les juifs pratiquants jeûnent du soir de Yom Kippour jusqu'à la nuit suivante. Contrairement à tous les autres jeûnes juifs, Yom Kippour est pleinement respecté même quand il coïncide avec Shabbat. Yom Kippour est le seul jour du calendrier juif pour lequel il y a cinq services de prière.

Yom Kippour n'est pas directement lié à un événement historique spécifique, bien que certains croient qu'en ce jour Moïse est descendu du mont Sinaï avec les deuxièmes tables de la loi gravées avec les Dix Commandements et que Dieu a pardonné aux Israélites le péché du veau d'or. C'est une fête ordonnée dans la Torah où elle est appelée Shabbat de Repos Solennel, un jour où aucun travail productif ne peut être fait tout comme pendant le Shabbat.

Même si la majorité de la population juive en Israël n'est pas pratiquante, Yom Kippour a été et reste une journée spéciale pour tous et a conservé son caractère unique. De nombreux juifs qui se définissent comme laïques et qui ne se rendent pas à la synagogue pendant toute l'année, participent aux services de prière de ce jour particulier et jeûnent aussi, complètement ou partiellement.

Coutumes

Jeûne - La Torah indique que c'est un jour où les Juifs doivent affliger leurs âmes - en observant un jeûne total, en s'abstenant à la fois de nourriture et de boisson. Tous les plaisirs physiques sont également interdits ainsi que de porter des chaussures en cuir, de laver toute partie du corps (y compris de se brosser les dents). Ce jeûne, qui dure du coucher du soleil la veille de la fête jusqu'à la sortie des étoiles la nuit suivante, est destiné non seulement à causer un inconfort physique, mais à décharger une personne de toute implication en matière de questions physiques afin qu'elle puisse se concentrer sur la prière et sur l'introspection spirituelle qui est requise le jour de Yom Kippour.
Kaparot - Rituel d'expiation. La veille de Yom Kippour, il est d’usage de participer à un rituel d'expiation, dans lequel un poulet vivant est balancé en cercle au-dessus de la tête d'une personne, avec la conviction que les péchés seront transférés au poulet qui sera ensuite abattu, (ce rituel est, bien sûr, accompagné de prières spéciales). Le poulet est habituellement donné aux pauvres ou vendu et l'argent est versé à un organisme caritatif.
Selichot – Demander pardon. En plus des prières pendant les jours de repentir précédant Yom Kippour, il est d'usage également de demander pardon le Jour Saint ou même avant à tous ceux que vous auriez offensés. Selon la croyance juive, Yom Kippour permet d’expier les péchés entre l'homme et Dieu, mais pas entre l'homme et son prochain - les gens doivent donc se pardonner individuellement.
Le repas avant le jeûne - la participation la veille de Yom Kippour à un repas de fête qui se termine avant le début du jeûne au coucher du soleil est un précepte religieux. Le jeûne commence immédiatement après le repas.
Prière - Les Juifs religieux passent toute la journée de Yom Kippour à la synagogue se consacrant à la prière. Les prières comprennent une admission générale des péchés tandis que chaque personne ajoute silencieusement ses propres péchés personnels. Une des prières importantes est le Kol Nidrei (tous les serments) – cette prière, nommée d'après les premiers mots, annule tous les serments et les promesses. Il est d'usage de se rendre à la synagogue vêtu de vêtements festifs et de nombreuses personnes portent des vêtements de couleur blanche, symbolisant la pureté.
Le son du shofar - À la fin de Yom Kippour, on sonne le shofar - une corne de bélier - pour marquer la fin du jour de prières et de jeûne.

Informations importantes
Le jour de Yom Kippour il n'y a presque pas de circulation sur les routes et de nombreuses familles se promènent le long des rues de la ville. Même à Tel Aviv, une ville au caractère clairement laïque où il n'y a guère un jour ou une heure où les entreprises ne sont pas ouvertes et où les rues sont toujours pleines de voitures, les propriétaires respectent le jour de Yom Kippour et évitent de conduire pendant cette journée. Les enfants de tous âges, d'autre part, profitent des rues vides et utilisent leurs bicyclettes, patins à roulettes et planches à roulettes. Toutes les entreprises sont fermées le jour de Yom Kippour, y compris celles qui sont généralement ouvertes le Shabbat. Toutes les émissions de radio et de télévision israéliennes sont également suspendues et seules les stations étrangères continuent de diffuser normalement.
Si vous visitez Israël pendant cette période, profitez de la journée de Yom Kippour pour vous promener à travers la ville et ne manquez pas de visiter une synagogue, d’observer les fidèles ou de participer à cette expérience particulière de prière. De toutes façons, il faut tenir compte du fait que tout est fermé dans les villes juives, qu’il n'y a pas de transport public (même pas de taxis) et que l'ambiance est différente des jours réguliers.

Products specifications
Date hébraïque 10 Tishrei
Date 9/10/2019